En effet, pour de nombreux dirigeants d’entreprises, 2020 fut une année d’adaptation et de mise à l’épreuve. Même si 2021 est sous le signe de la relance économique, les compagnies traversent toutefois des réalités d’affaires bien différentes et propres à chaque industrie. La pandémie a forcé certains à réduire leur équipe et d’autres à décupler leurs activités. Alors, que vous soyez à la recherche de solutions ou déjà en train d’en appliquer, l’un des parcours pourrait être l’élément déclencheur qui propulse votre croissance.

Misant sur la force de l’écosystème comme créateur de succès, ces initiatives allient les échanges collectifs et les conseils d’experts. Les parcours se veulent à la fois collaboratifs et personnalisés: formations, ateliers, mentorat, réseautage, etc. Certains programmes offrent aussi des avantages uniques comme un voyage corporatif ou une certification écoresponsableMC. Les activités sont réparties sur une année complète et vous accompagnent pas à pas dans les différentes étapes de votre projet.

La démarche a fait ses preuves, car des centaines d’entreprises montréalaises y ont participé et 1200 emplois à valeur ajoutée ont été créés depuis. C’est à votre tour! Les inscriptions sont présentement en cours et prennent fin début avril. Cliquez ici pour en savoir plus. 

Admissibilité

Les quatre Parcours tracent un chemin spécifique selon le milieu d’affaires et les besoins. Voici un résumé des différents critères d’admissibilité (à noter que les parcours sont destinés exclusivement aux entreprises montréalaises) :

Innovation : « Prendre de la hauteur, de stimuler la réflexion et la créativité pour trouver des solutions innovantes. »

  • Entreprise : Avoir un bureau d’affaires principal situé sur l’île de Montréal
  • Secteur : Tous confondus
  • Nombre d’employés : Maximum de 250 employés
  • Chiffre d’affaires : Minimum annuel de 1 000 000 $

Cabinet créatif : « Propulser les jeunes entreprises créatives et culturelles à l’international ainsi qu’à réduire les risques associés à leurs premières démarches d’exportation. »

  • Entreprise : Organisme à but non lucratif ou jeune entreprise privée existant depuis au moins 1 an
  • Secteur : Créatif et culturel
  • Nombre d’employés : Minimum de 2 employés à temps plein – Maximum 250 employés
  • Chiffre d’affaires : Non spécifié. État financier consolidé requis.

Développement durable : « La transformation de leur pratique d’affaires afin de contribuer à créer une société plus résiliente. »

  • Entreprise : Entreprise privée ou d’économie sociale
  • Secteur : Tous confondus
  • Nombre d’employés : Maximum de 250 employés
  • Chiffre d’affaires : Minimum annuel de 800 000$

C3 : « Créativité, Culture, Croissance »

  • Entreprise : Organisme à but non lucratif ou entreprise privée incorporée depuis 2 ans
  • Secteur : Créatif et culturel
  • Nombre d’employés : Minimum de 2 employés à temps plein
  • Chiffre d’affaires : Minimum annuel de 250 000$ pour au moins l’un des 2 derniers exercices financiers.