Diplômée en techniques juridiques, Myriam exerce son rôle de parajuriste avec attention et offre un support essentiel au travail des avocats et du cabinet afin de produire un travail de qualité.

Sa fine connaissance du droit des affaires lui permet d’assurer la conformité de nos clients au niveau de leurs obligations statutaires.

Elle assiste activement les avocats du cabinet dans la préparation de la documentation pertinente dans le cadre, notamment, de constitutions, d’organisations, de modifications, de dissolutions, d’enregistrements, de roulements et d’autres opérations portant sur les actions.

En collaboration avec notre équipe d’avocats, elle participe également à la préparation de documents de clôture relatifs à différentes transactions d’entreprises et de réorganisations corporatives.

Responsable, elle s’implique assidûment dans la prise en charge de procédures légales et d’affaires afin d’optimiser les procédures internes.

Son souci du détail transparaît dans son organisation et sa préparation rigoureuse des documents.

Carrière et éducation

Éducation

  • DEC Techniques juridiques - Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption (2018)

Implication

  • Membre de l'Association canadienne des parajuristes (CAP)

Spécialisations

  • Droit des affaires
  • Propriété intellectuelle

Publications

ENSEMBLE, EN AFFAIRES

Droit des affaires

La Loi canadienne sur les sociétés par actions et la Loi sur les sociétés par actions (Québec) exigent qu’une société possède un livre de minutes et que celui-ci soit tenu à jour. La tenue de livres est souvent négligée, car il s’agit d’une tâche fastidieuse qui exige des connaissances juridiques.

Financement d'entreprises

Le Concours des fonds d'amorçage du Québec a pour objectif de créer des fonds d’investissement ciblant l’amorçage d’entreprises dans des secteurs économiques stratégiques au cours des trois prochaines années. Au cœur de cette initiative se trouve la volonté de contribuer à l'émergence de jeunes entrepreneurs et de nouveaux gestionnaires de fonds.

Droit du travail et de l'emploi

Le télétravail est une modification du lieu de l’emploi du salarié et par conséquent, cette modification se qualifie comme étant une modification des conditions d’emploi de celui-ci. Force est de constater l’absence de lois et de règlements spécifiques et adaptés à cette nouvelle réalité.

PARTAGEZ VOS
PROJETS AVEC NOUS